Lac Maracaibo, Venezuela : la foudre de Catatumbo

Il y a des phénomènes naturels qui sont uniques au monde. La foudre de Catatumbo en fait partie et est même enregistrée dans le livre des records avec le plus grand nombre moyen de coups de foudre par kilomètre carré par an au monde. Du coup, la lac Maracaibo est surnommé le lac aux mille éclairs.

Sa principale particularité est que ce phénomène se déroule toujours au même endroit.

Mais d’abord, on va parler un peu chiffres :

  • Ces éclairs sont visibles entre 140 et 160 jours par an (a priori d’avril à novembre, en particulier)
  • Ces derniers seraient visibles jusqu’à 400 km. Il est dit que nous pouvons les voir depuis Aruba ce qui lui a valu le nom de « phare de Maracaibo ».
  • La durée s’évalue entre 5h et 10h par nuit
  • On dénombre 28 coups de foudre à la minute en moyenne
  • On estime à 1.6 millions de décharges électriques par an
  • L’intensité du courant électrique serait entre 100 000 et 300 000 ampères (il paraît que c’est bien plus fort qu’un orage ordinaire)

Catatumbo 4Les scientifiques n’ont pas réussi à expliquer ces événements météorologiques mais une hypothèse a tout de même été émise. Les orages seraient formés à la suite de la rencontre entre les vents chauds et humides de la mer des Caraïbes et l’air froid de la Cordillières des Andes. Ces vents s’engouffrent dans l’embouchure du rio Catatumbo qui est un affluent du lac Maracaibo et hop, à la tombée de la nuit, vous avez les orages.

Un autre élément, plutôt controversé, vient compléter cette hypothèse. C’est la présence de méthane. Certains scientifiques disent que le méthane contenu dans le lac s’évapore et se diffuse en altitude. Le méthane affaiblirait les propriétés d’isolation de l’air qui servent à réduire l’activité électriques, d’où, ça pète !

Alors si les scientifiques ont du mal à trouver une explication, les tribus environnantes ont la leurs.

Pour la tribu Bari qui habite près de la source du rio Catatumbo, il s’agirait de la concentration de millions de lucioles qui se réunissent toutes les nuits dans le Catatumbo pour rendre hommage aux pères de la création.

Pour les tribus Yukpas et Wayuu qui se localisent dans la zone frontalière entre le Venezuela et la Colombie, les orages seraient des messages envoyés par leurs ancêtres.

Quoiqu’il en soit, aussi terrifiant que cela puisse être, (en tout cas, pour ceux qui ont peur de l’orage) ce doit être un spectacle mémorable que de voir le ciel se déchirait par milles éclairs.

Sur le lien ci-dessous, vous aurez quelques belles photos : OPNMINDED – Les tempêtes de foudre au Catatumbo : un phénomène unique au monde

Je vous mets encore quelques liens où le phénomène est abordé et une dernière vidéo à la fin (perso, je ne m’en lasse pas !)  :

STORMHIGHWAY – Catatumbo

MAXISCIENCES – L’orage de Catatumbo, un mystérieux phenomene météorologique qui dure 6 mois

METEOCONTACT – Pour aller plus loin : l’orage du Catatumbo

ETAT DU MONDE ETAT D’ETRE – L’orage de Catatumbo, un phénomène météorologique inexpliqué

WORLDATLAS – What is Catatumbo lightning ?

DOCUMYSTERE – Catatumbo, ce phénomène météorologique

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.