Le triangle des Bermudes : la vérité est ailleurs…

le triangle de Bermudes

J’ai mis ma casquette d’agent Scully et j’ai enquêté sur le mystère du triangle des Bermudes. Il est vrai qu’on a entendu pas de mal choses à ce sujet et qu’au final, même si des explications de plus en plus scientifiques font leur apparition, personne n’est vraiment convaincu.

Pour commencer, on va situer géographiquement le phénomène. Le triangle des Bermudes se trouve entre Miami (USA), San Juan (Porto Rico) et bien évidemment, les Bermudes. Question superficie de la zone, je me suis bien marrée ! Selon les différentes sources d’informations que j’ai pu consulter, elle varie entre 500 000 km carré et 4 millions de km carré. Pour me faire une idée, j’ai voulu comparer à la superficie de la mer Méditerranée qui en fait 2.5 millions de km carré. Donc maintenant, vous pouvez imaginer que le triangle des Bermudes fait au plus petit, un cinquième de la mer Méditerranée ou presque le double ! Déjà, voilà, un premier mystère.

Le triangle des Bermudes est devenu un mythe à la suite de nombreuses disparitions de navires et avions qu’on n’a jamais retrouvés. De là, les premières théories furent complétement dingues ! Cela va de la conspiration politique à l’intervention d’extra-terrestres, de civilisations sous-marines perdues, en passant par le complot franc-maçon, les attaques de monstres marins, ou encore l’apparition de maelströms infernaux provoqués par la fureur du Démon. Il faut avouer qu’ils avaient une imagination assez débordante.

Ensuite, il apparu la théorie du dégazage de méthane. Au départ, cette théorie paraissait tout à fait plausible. En effet, des grosses poches de méthane s’échappaient du plancher océanique et en remontant à la surface sous forme de millions de petites bulles, elles provoqueraient comme une explosion, affaibliraient la densité de l’eau et hop, le bateau coule (j’ai simplifié mais en gros, c’est l’idée !). Ceci dit, les travaux sur cette théorie ont avancé et il s’avère qu’à moins que le bateau soit incliné et que les cales soient remplies d’eau donc en cours de naufrage, ce n’est pas possible.

Donc, on retourne à la case départ et on ne sait toujours pas pourquoi il y a tant de disparitions dans ce coin-là.

Alors la question qu’on pourrait se poser est : « Qu’est-ce qu’il y a vraiment un mystère dans ce fameux triangle des Bermudes ??? »

Première info, d’après les informations que j’ai collectées, nombreux chercheurs disent qu’il n’y a pas plus de disparitions dans le triangle des Bermudes qu’ailleurs dans le monde. Surtout quand on prend en considération le trafic maritime et aérien de la zone.

Deuxième info, les assurances ne majorent pas leurs primes pour les navires ou avions qui traversent cette zone. Or, on sait que si la zone est réellement dangereuse, les assurances se feraient plaisir sur le prix ou au pire, elles n’assureraient même pas les équipages et leur diraient : « A vos risques et périls, les gars ! Ravis de vous avoir connu »

Troisième info, en tant qu’agent de transit export, je vais souvent sur le site Marine Traffic.com pour suivre mes navires et quand j’ai vérifié sur le site, il y avait environ une quarantaine de navires qui parcouraient la zone. Sur les centaines de containers que j’ai pu exporter là-bas, je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion d’appeler mon client pour lui dire que ses marchandises avaient bizarrement disparu. Mais je reconnais que ça aurait pu être un super poisson d’avril à faire !

MARINE TRAFFIC TRIANGLE DES BERMUDES

Source : Marine Traffic.com – Le triangle des Bermudes

Enfin, vu que les triangles des Bermudes se trouvent dans la mer des Sargasses, j’ai essayé d’en savoir un peu plus sur cette mer et en fait, il n’y a rien de plus désespérant que la mer des Sargasses. Elle s’appelle ainsi parce qu’elle est blindée d’algues et ces dernières ralentissent l’avancée des navires. Autre petite particularité mais pas des moindre, il est dit qu’il n’y a ni vent, ni vague. C’est le calme plat pendant des mois. De temps à autre, il y a une petite tempête et le calme revient aussitôt. Donc pour peu que l’embarcation soit petite ou qu’il s’agit de voiliers, vous pouvez rester bloquer dans la mer des Sargasses pendant des mois, c’est pourquoi les marins craignent cette zone.

Conclusion, pour ma part, j’ai l’impression que le triangle des Bermudes est un fantasme que l’on s’est créé de toute pièce et que notre imaginaire se complaît à croire qu’il existe un endroit sur Terre où tout peut disparaître. En revanche, s’il y a des gens que vous ne voulez plus voir pendant un bon moment, proposez-leur une croisière en voilier (le plus petit si possible) des Bermudes aux Bahamas, pour le reste les algues s’en chargera 😉

Bonne lecture !

Pour plus d’information :

SCIENCE ET VIE – Le triangle des Bermudes cache-t-il un mystère ?

SCIENCES-MAG : Le mystère du triangle des Bermudes est enfin résolu

FUTURA SCIENCES : Mystère triangle des Bermudes enfin résolu

MAXISCIENCES : Triangle des Bermudes, une scientifique démonte l’une des théories censées résoudre le mystère

WIKIPEDIA : Triangles des Bermudes

FUTURA SCIENCES : Sargasses, comme Colomb ne l’a jamais vue

TECHNO-SCIENCES – Mer des Sargasses

DINOSORIA – Mer des Sargasses

Trafic maritime du site

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.