Le sable qui chante ou qui grince, c’est comme vous voulez !

Il y a des choses étonnantes dans la nature mais quand j’ai découvert le sable qui chante, je suis redevenue une gamine !!! Presque j’allais demander à ma mère de m’emmener à la plage tout de suite, avec ma pelle et mon râteau 😊 Seulement, ce n’est pas offert à toutes les plages d’avoir ce talent musical ! Donc, n’allez pas à la plage du Cavaou, ça ne marche pas ! On va où, alors ???

Avant de savoir où aller pour se prendre pour un grand musicien version Land Art, on va d’abord savoir pourquoi et comment ce phénomène se produit.

D’après ce que j’ai pu lire, ce n’est pas tout les sables qui peuvent chanter sous vos pas. Pour ce faire, le sable doit être rond d’un diamètre compris entre 0.1 et 0.5 mm, contenir de la silice (certains disent du quartz mais en fait, c’est la même chose), avoir un certain taux d’humidité pour que les molécules d’eau en se déposant sur la silice produisent comme un gel et surtout ne pas être mélangé avec d’autres résidus comme la poussière, par exemple. Avec ces caractéristiques, vous pouvez éliminer un bon nombre de plages !

Alors maintenant, comment ça se fait que le sable produise un son ??? Pour le coup, même les scientifiques n’ont pas de théories bien définies et plusieurs sons de cloches se font entendre. Certains disent qu’il s’agit d’un acte de friction entre les grains de sable et de l’interaction entre l’humidité de l’atmosphère et de la pression exercée. D’autres disent que le son est la conséquence de la contrainte de cisaillement qui est le résultat du rapport d’une force sur une surface (vu que je ne suis pas physicienne, je vous mettrai un lien à la fin avec les formules, les équations, les méthodes de calculs …)

Donc, comme je vous disais, il n’y a pas des masses de plages qui chantent, on en dénombre une centaine dans le monde. Pour ma part, je n’ai pas trouvé de cartographie concernant ce phénomène sauf un site qui en répertorie quelques-unes (comme d’hab, je vous mets le lien à la fin !). Ceci dit, je vais vous donner quelques indications pour monter votre groupe de charmeurs de sable pendant vos vacances !

Les plages les plus proches se trouvent au Royaume-Uni, notamment au Nord du Pays de Galles, la plus connue étant la plage de Porth Oer et en Ecosse sur l’île Eigg dans les Hébrides. Pour rester en Europe, il y aurait également la plage de Kauksi en Estonie. Vous pouvez aussi tester votre fibre musicale au Canada à Souris à la pointe de l’île du Prince Edouard et à la plage Singing Sands dans Basin Head. Cette activité est possible également aux Etats-Unis sur quelques plages le long de la côte Atlantique et autour du Lac Michigan. Si vous êtes en Australie, vous pouvez faire chanter le sable au parc national des Whitsunday Islands. J’ai lu que c’était possible d’en trouver aussi en Nouvelle-Zélande mais pour le coup, je n’ai pas eu plus d’indications que ça. Enfin, le Japon a aussi son sable chanteur sauf que là-bas, on ne dit pas qu’il chante mais qu’il pleure. Ils font référence à une légende tragique entre deux amants qui ont passé leur temps à s’attendre sur cette plage.

Maintenant, ça ne tient plus qu’à vous pour devenir le futur Jean-Michel Jarre des bacs à sable 😉

Bonne lecture !

Ci-dessous quelques liens pour approfondir le sujet :

Sonic Wonders.org

Ce site est spécialisé dans le tourisme sonore. En cliquant sur les repères de la carte, vous pourrez trouver certaines plages où vous pourrez vous amuser au chef d’orchestre 😊

Vivre le Japon.com : ville de Kanazawa – plage de Kotogahama

Sur le lien ci-dessus, vous aurez des précisions sur la plage du sable qui pleure au Japon et la légende des amants maudits.

Wikipedia.org : Contrainte de cisaillement

Comme promis, ci-dessus les explications de la théorie de la contrainte de cisaillement.

Paranormal QC.com : Insolite, le sable chantant

Buzzly.fr : Le sable chantant

Le Point.fr : Le mystere des sables chantants

Enfin, une petite vidéo pour vous montrer que si un jour vous en trouvez, vous pouvez le rapporter à la maison, ça marche toujours !

 

2 commentaires

    1. Bonjour Max,

      Merci pour ce complément d’information ! Du coup, ça agrandit la carte ;). J’aimerais avoir une précision, si cela est possible. Est-ce qu’il s’agit du chant de la dune ou bien de la friction du sable sous vos pas ? Quoi qu’il en soit, cette mélodie doit être inoubliable à nos oreilles 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.