Bonne fête, Gibraltar !

GIBRALTAR

Aujourd’hui, c’est jour de fête nationale à Gibraltar. Mais que s’est-il passé là-bas le 10 septembre 1967 ???

Alors si vous voulez une histoire compliquée, Gibraltar est un bel exemple ! Encore aujourd’hui, son statut est tout à fait discutable. Ceci dit, je vais essayer de vous résumer brièvement tout ça !

Ce petit bout de territoire est principalement convoité par l’Espagne et le Royaume-Uni depuis le XVIIe siècle.

Après la guerre de Succession d’Espagne et le traité d’Utrecht, de nombreuses tensions entre les deux pays se font toujours sentir concernant Gibraltar. Du coup, l’ONU s’en mêle. C’est alors que l’institution demande au Royaume-Uni de procéder à la décolonisation. Oui ! Gibraltar est une colonie !!! D’ailleurs, elle l’est toujours.

Quand Gibraltar a eut vent des recommandations de l’ONU, le territoire a demandé son droit d’autodétermination. Le Royaume-Uni organise donc le fameux référendum.

Pourquoi avoir refusé la décolonisation ??? … Parce que le traité de Utrecht signé en 1713 stipule que si le Royaume-Uni renonce à Gibraltar, le territoire est cédé à l’Espagne en priorité.

Résultat du référendum : le 10 septembre 1967, les Gibraltariens ont décidé de rester sous la souveraineté britannique à plus de 99%. Franco s’avoue vaincu et ferme la frontière de 1.2 km. C’est seulement en 1985 que cette frontière se rouvre définitivement.

 

Quelques dates et infos pour montrer que Gibraltar, c’est compliqué et ce, pour un moment !

En juillet 1969, Gibraltar écrit sa première constitution qui indique le point suivant : « le gouvernement de Sa Majesté n’entrera jamais dans les arrangements sous lesquels le peuple de Gibraltar devrait passer sous la souveraineté d’un autre État contre leurs souhaits librement et démocratiquement exprimés ». Wikipedia.org : Politique de Gibraltar

En 1973, Gibraltar entre dans l’Union Européenne mais avec un statut spéciale. En effet, elle est membre mais elle n’applique pas les mêmes politiques en terme de TVA, politiques agricoles, commerciales …

En 2002, un nouveau référendum est proposé aux Gibraltariens. Cette fois-ci, il est question d’une souveraineté partagée hispano-britannique sur le territoire, le peuple rejette la proposition à plus de 98%.

En 2016, le Royaume-Uni décide de sortir de l’Union Européenne.

Alors l’ultime question serait : « Pourquoi Gibraltar est encore aujourd’hui une source de tensions entre l’Espagne et le Royaume-Uni ? ». La réponse est encore dans le traité d’Utrecht. Ce traité aborde le partage du territoire. Effectivement, les Anglais sont seulement propriétaires de la ville, du château de Gibraltar, ainsi que son port, ses forts et fortifications. L’Isthme, les eaux territoriales et l’espace aérien est toujours sous la souveraineté espagnole…

Voilà un bref résumé de l’histoire de Gibraltar ! Maintenant, je vous laisse imaginer le bazar que c’est avec le Brexit !

Pour plus d’information :

Exteriores.gob.es : Histoire et aspects juridiques du contentieux

Wikipedia.org : Histoire de Gibraltar

Wikipedia.org : Référendum de 1967 sur la souveraineté de Gibraltar

Geopolis FranceTVinfo.fr : Pourquoi Gibraltar est-il anglais ?

Agoravox.fr : Le statut de Gibraltar

Liberation.fr : El Pais et le statut de Gibraltar.

Wikipedia.org : Politique à Gibraltar

Taurillon.org : Gibraltar, « détail » du Brexit

Econostrum.info : La possibilité d’un Brexit ébranle le rocher de Gibraltar

Euractiv.fr : Londres réaffirme son engagement envers Gibraltar

Latinreporters.com : Gibraltar-référendum: non massif (99%) à un éventuel condominium hispano-britannique sur le rocher

Huffingtonpost.fr : La situation impossible de Gibraltar après le référendum en faveur du Brexit

Wikipedia.org : Liste des territoires non autonomes selon l’Organisation des Nations unies

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.