Pendant ce temps … au Viet Nam.

dog-648170_1920

A Hanoï, on ne sert plus de brochettes de chien au restaurant !

Eh oui, on peut enfin sortir son chien dans les rues d’Hanoï sans faire saliver le restaurateur du coin !

Du moins, c’est la volonté de la ville que de voir cette pratique disparaître. En effet, le  Comité Populaire d’Hanoï a demandé aux habitants de ne plus consommer de la viande canine et ce, pour deux raisons principalement.

Premièrement, la ville souhaite redorer son image auprès des touristes  et des expatriés qui trouvent cette tradition répugnante. Le communiqué indique : « Le commerce, le meurtre et la consommation de viande de chien et de chat ont suscité des réactions négatives chez les touristes et expatriés vivant à Hanoï ». Au travers de cette action, Hanoï espère devenir une ville moderne et civilisée aux yeux des étrangers.

La seconde raison est d’ordre sanitaire. Depuis le début de l’année, il y aurait eut 3 morts et deux personnes contaminés par la rage suite à un régime cynophage. Le but étant d’éradiquer cette pathologie d’ici 2021, Hanoï lance le mouvement. Maintenant, il faut espérer que le reste du pays suive.

Cette interdiction concerne aussi nos amis les chats. Ceci dit, comme le précise de nombreuses sources, les Vietnamiens sont moins friands de nos petits félins qui sont plus largement consommés dans les zones rurales.

Pour plus d’informations, quelques-unes des sources consultées (c’est une dépêche AFP, la majorité des médias ont repris exactement le même texte …)

Demotivateur.fr : À Hanoï, les autorités demandent aux habitants de délaisser la viande de chien

L’orient le jour.com : Vietnam : les habitants de Hanoï priés de ne plus manger de la viande de chien

Chien.fr : Les autorités vietnamiennes invitent les habitants de Hanoï à ne plus consommer de viande de chien

France TV info.fr : Vietnam : pour préserver sa réputation de « capitale moderne », Hanoï prie ses habitants de ne plus manger de chien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.