Pendant ce temps… au Mexique.

1024px-PatzcuaroLakeIslands_fromTheTopOfJanitzioIsland_PatzcuaroLake_MichoacanMexico

By  Gengiskanhg CC BY-SA 3.0, Some islands in Lake Pátzcuaro, photographed from the top of the Janitzio island in Michoacan, Mexico.

Des nonnes sauvent des salamandres aquatiques menacées d’extinction…

C’est dans un monastère près du lac de Pátzcuaro que des religieuses s’impliquent énergiquement dans la sauvegarde d’une espèce endémique de salamandre, l’achoque.

Depuis les années 80, l’achoque disparaît petit à petit au point de faire son entrée dans la liste rouge des espèces menacées de l’UICN. Les causes ?? La pollution du lac et l’introduction de poissons prédateurs comme la carpe.

Si l’une des raisons évoquées par les soeurs est la protection de la vie animale, leur motivation à sauvegarder l’achoque n’est pas sans intérêt non plus.

Comme son cousin l’axolotl, l’achoque a la capacité de régénérer ses organes endommagés. De ce constat, le monastère produit des sirops et des soupes à base d’achoques ayant des vertus curatives et ce, depuis plus d’un siècle. On dit que ces solutions peuvent soigner la toux, l’anémie ou encore l’asthme, par exemple.

L’équipe religieuse n’est pas seule sur ce coup. Les scientifiques sont également très intéressés par ce petit amphibien qui peut être un nouvel espoir dans la recherche sur le traitement des maladies cancéreuses, notamment pour reformer les tissus lésés.

Ceci dit, il est important de noter que la priorité du monastère reste la conservation de l’achoque. D’ailleurs, il travaille en étroite collaboration avec le Zoo de Chester près de Liverpool pour réintroduire l’achoque dans son milieu naturel d’ici 2020.

Cependant, leurs installations ne pouvant accueillir que quelques centaines de spécimens, au-delà de ce seuil, les achoques sont donnés aux universités pour les étudier ou sacrifier pour leurs bienfaits médicinaux.

Voilà une petite vidéo pour voir à quoi ressemblent ces petites bêtes !

Ci-dessous la géolocalisation de Pátzcuaro, si jamais l’envie vous prend de leur faire un petit coucou :

carte patzcuaro mexique

Pour plus d’informations :

Cnews.fr : Un monastère mexicain, dernier refuge de salamandres aquatiques

Boursedirect.fr : Un monastère mexicain, dernier refuge de salamandres aquatiques

AFP.com : Un monastère mexicain, dernier refuge de salamandres aquatiques

Maxisciences.com : Des nonnes prennent soin de salamandres mexicaines depuis plusieurs décennies

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.